Actualité éditoriale : Une réédition collector de romans contemporains en poche pour noël 2014

SHUTTER ISLAND_collector_2014.indd

Qui dit fêtes de noël dit cadeau, et si possible original. Ainsi certaines maisons d’éditions proposent-elles pour cette fin d’année leurs meilleurs titres dans une édition collector limitée. Finition sublimée, papier de meilleure qualité, découpage original, gaufrage, dorures, glaçage… rien n’est trop beau pour fêter noël dignement à travers les livres. Tout est question de goût, mais je trouve ces éditions spéciales plus attrayantes que les traditionnels coffrets qui, une fois l’ouvrage retiré de sa boîte n’a rien de plus que l’ouvrage acheté à l’unité en librairie.

Cette année de nombreux éditeurs poche se sont prêtés au jeu (dont certains inattendus) : Le livre de Poche, Points, Folio, Rivages, Pocket et Actes Sud. Ces éditions limitées sont un peu plus chères que les poches d’origine car le volume de tirage n’est pas aussi important que pour une édition classique, et surtout, les matières utilisées pour éditer ces beaux-livres de poche sont d’une qualité supérieure. Tout cela sans oublier le travail éditorial fait en amont…

Mais ces ouvrages sont l’occasion de faire plaisir et de se faire plaisir aussi. Voici donc un petit tour d’horizon des différents styles de poches édités en version collector pour ces fêtes de fin d’année…

La première chose qu'on regarde collectorChez le Livre de poche, se sont (entre autres) A l’encre Russe de Tatiana de Rosnay, La première chose qu’on regarde de Grégoire Delacourt ou encore Le secret d’Edwin Strafford qui ont étés réédité sous un format collector. Certains polars ont également eu cette chance, comme l’ouvrage L’écorchée de Donato Carrisi.

La finition chez Le livre de Poche est parcourue de fines dorures sur les petits logos répétés à l’infini sur la couverture. Sympathique et plutôt réussi. Les polar sont quant à eux plus simples graphiquement et bénéficient uniquement d’une dorure sur leur titre ainsi qu’un gaufrage.

En plus de leurs rééditions de noël, Le livre de Poche vient également de sortir en novembre une édition anniversaire du classique Les Piliers de la Terre de Ken Follett. L’éditeur en avait déjà sorti une très belle version en 2011 sous forme de coffret avec des couvertures dorées pour Les Piliers de la Terre et Un monde sans fin.

A l'encre russe collectorLe secret d'Edwin Strafford collectorLes piliers de la Terre collector anniversaire

…….

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Freedom collectorPour ce qui est des éditions Points, décision a été prise d’aller à l’essentiel d’un point de vue visuel tout en faisant un énorme travail au niveau du choix du papier de couverture.

Le résultat est sublime : les ouvrages sont tous recouvert d’un fin pelliculage doux, avec un verni brillant sélectif sur le dessin choisi. Par ailleurs, chaque ouvrage collector des éditions Points possède des rabats, ajoutant un petit plus qualitatif non négligeable.C’est simple, beau et efficace. J’adore.

Dans cette belle édition vous pourrez trouver Étranges Rivages d’Arnaldur Indridason, Freedom de Jonathan Franzen, le recueil de nouvelles Fugitives du Prix Nobel Alice Munro ou encore Un bonheur parfait de James Salter.

Un bonheur parfait collector Fugitives collector Etranges rivages collector

…..

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Les vieilles collectorConcernant Folio, l’éditeur a choisi de poursuivre dans sa lignée des coffrets avec six titres différents cette année.

Touffus, brillants, en tissu… vous aurez le choix parmi un large choix de matières et de titres. Seul bémol, le coffret est beau et original, mais l’ouvrage lui reste le même que celui que l’on trouve hors événement.

Ainsi pourrez-vous trouver comme coffrets : Les vieilles de Pascale Gautier, Just Kids de Patty Smith, Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson (coffret très touffu), La reine des lectrices d’Alan Bennett (coffret en tissu écossais), Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald (tout en paillettes) et Le canapé rouge de Michèle Lesbre.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Le dahlia noir collectorParlons maintenant des éditions Rivages qui elles aussi possèdent des titres collector pour noël. Ils sont peu nombreux, mais c’est un début. L’éditeur a choisi d’utiliser une couverture entièrement pelliculée au toucher. Pour les illustrations de couverture, elle sont toutes en bichromie avec un symbole graphique fort et distinctif : un phare en pleine mer pour Shutter Island, une grande fleur pour le Dahlia Noir, etc…

Rivages n’a fait que trois ouvrages limités pour noël, et uniquement des grands classiques du polar et du thriller : Le Dahlia Noir de James Ellroy, Shutter Island de Dennis Lehane et Le Couperet de Donald Westlake. Peut-être pour limiter la prise de risque ?

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Un été sans les hommes collectorSi il y a bien un éditeur qui s’est fait plaisir en rééditant ses classiques sous une forme originale, c’est bien Actes Sud. En effet, chaque réédition collector est unique et ne correspond pas à une charte graphique générale. Ainsi trouverez-vous différents types de papiers, différentes découpes et vernissages…

Ainsi l’ouvrage Un été sans les hommes de Siri Hustvedt sera-t-il composé d’un gaufrage au niveau du titre et de la silhouette féminine avec des lettres d’un rose brillant pour le titre. En parallèle, la réédition de L’immeuble Yacoubian de Alaa El Aswany sera quant à elle très différente : découpage au milieu laissant visible le papier intérieur jaune, verni sélectif créant un motif complexe… Ces deux titres sont les plus réussis et les plus originaux chez Babel.

La version collector du Soleil des Scorta de Laurent Gaudé ou encore celle de Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants de Mathias Enard est quant à elle belle mais moins élaborée.

Le soleil des Scorta collector collector L'immeuble Yacoubian collector Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants collector

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Le maître des illusions collectorEnfin, le dernier éditeur poche à avoir joué le jeu de noël est Pocket. Il y en a peu, mais ils sont très beaux. Leurs couvertures sont faites dans un carton épais plus solide que la normale, et les dessins sont d’une beauté stylisée. Je pense notamment à la version collector du Maître des illusions de Donna Tartt qui a un rendu superbe.

Sous cette forme, vous trouverez également L’ombre du vent de Carlos Luis Zafon, Un avion sans elle de Michel Bussi, ainsi qu’une version intégrale des Abysses du Temps de Maxime Chattam (1150 pages tout de même !) qui contient Léviatemps et Le requiem des abysses.

Les abysses du temps collector L'ombre du vent collector Un avion sans elle collector

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *