In my mailbox #2 – Février 2018

Nous voici dans le second numéro de la rubrique In My Mailbox sur Glow ! Au programme, de jolies réceptions et des ouvrages toujours aussi tentants… Je vous laisse découvrir tout ça au travers des quelques photos que j’ai prises. Pour les plus curieux, vous pouvez également découvrir l’IMM #1 juste ici.


A la librairie où je travaille, j’ai eu la chance de recevoir deux ouvrages qui me tentaient depuis longtemps : Les figures de l’ombre, qui raconte l’histoire de femmes ayant réellement vécu et qui ont participé grandement à la création de programmes et logiciels pour la Nasa.

En ce qui concerne Dans les angles morts, c’est un roman présenté comme addictif par nombre de lecteurs, libraires, mais pas seulement ! Il fallait donc absolument que je l’ajoute à ma bibliothèque. Je compte le lire très vite étant donné qu’il me tente depuis sa parution début janvier… et puis, les ouvrages parus chez Quai Voltaire sont toujours magnifiques…

J’ai reçu La chambre des merveilles sans jamais en avoir entendu parler avant. Mais depuis, j’ai entendu des échos très positifs sur ce roman à la couverture vive et attrayante. En bref, ça a l’air fort bien !

Ah ! La collection Bad Wolf chez ActuSF fait partie de mes chouchous. Elle est esthétique, possède une vraie charte graphique, le format des ouvrages est pratique malgré le fait que ce soient des grands formats. Bref, c’est toujours un sans faute dans cette collection. Ainsi arrive Grish-Mère, le roman qui fait suite à Anasterry paru dans la même collection en 2016.

En ce qui concerne La péninsule aux 24 saisons, c’est une jolie et belle surprise que j’ai hâte de découvrir, comme toujours avec les publications des éditions Picquier !

Que de mystère avec les couvertures de cette nouvelle collection signée Flammarion Jeunesse. Ils sont beaux et fins, avec un joli papier… Cette réédition de certains de textes de Sarah Cohen-Scali a l’air très intéressante. A suivre donc !

Le second tome de L’auberge entre les mondes est arrivé ! Le premier tome avait été un tel coup de cœur que cette réception est pour moi un futur bonheur de lecture, j’en suis certaine.

Deux belles nouveautés dans le domaine de l’imaginaire à découvrir ! Je suis ravie de voir que La chute de la maison aux flèches d’argent sort en poche chez Pocket, il me tentait depuis de loooongs mois. Quant à Teigneux, c’est un livre qui avait l’air atypique… je suis curieuse.

Deux belles réceptions YA avec Warcross chez PKJ (qui a enflammé les réseaux sociaux d’avis positifs partout où je posais mes yeux !) et La déclaration, un roman ado devenu un classique du genre. Il était publié aux feus éditions Naïve. Les éditions Hélium en ont repris les droits, et c’est désormais l’occasion pour moi de le lire… depuis le temps que j’en entend parler !

La suite d’Elia la passeuse d’âmes vient de paraître chez PKJ ! J’avais beaucoup aimé le premier tome, et j’espère ne pas être déçue par ce second opus. Mais vu le temps qu’a pris l’auteure pour l’écrire, elle a dû s’appliquer énormément, je ne m’inquiète donc pas trop. Quant à Après Nous dans la collection R, c’est un titre qui a l’air assez mystérieux. La couverture est magnifique, mais ne révèle pas la teneur du roman… mystère donc ! L’auteure est Myra Eljundir, à qui l’on doit la trilogie YA Kaleb, c’est également le pseudonyme de Ingrid Desjours, qui est réputée pour ses nombreux polars.

Le Gang des prodiges est un gros pavé de plus de 600 pages ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est très engageant. Ce sera mon tout premier roman de Marissa Meyer, l’auteure de la saga de sf/fantasy Cinder.

Alors que Netflix sort le 12 mars 2018 l’adaptation du premier tome de la Trilogie du Rempart Sud, Annihilation, voici qu’arrive le troisième à la maison : Acceptation. J’avais adoré l’ambiance Lovecraftienne du premier (et ces couvertures !). Merci aux éditions Au diable vauvert pour cette découverte atypique et creepy.

J’ai également reçu le premier tome de La couleur du mensonge aux éditions Lumen. Comme toujours avec eux, l’ouvrage est un bijou. Beau, avec quelques dorures sélectionnées avec soin, un beau papier… bref, c’est une œuvre d’art…

Un nouveau Roger Zelazny est arrivé aux éditions ActuSF et il a l’air génial ! Et cette fois-ci encore, on est en pleine ambiance Lovecraft (désolée, promis je ne suis pas une cultiste !). Il a l’air tout simplement génial, et la fabrication est très belle, c’est un bel objet livre.

En ce qui concerne le nouveau roman de David Almond (auteur de Skellig et de Je m’appelle Mina), il a l’air super. J’aime beaucoup sa couverture assez sombre et mystérieuse. En plus, le toucher velours de la couverture n’est pas pour déplaire…

Le Cycle de Majipoor est un véritable classique de la science-fiction. Étant donné que je ne l’ai jamais lu, il va me falloir y remédier au plus vite ! D’autant que le format de la collection Pavillons chez Robert Laffont est très pratique (les livres restent ouverts tous seuls, et ça c’est appréciable).

Les éditions Agullo sont en général à la pointe en ce qui concerne les OVNI littéraires, et encore une fois avec cette nouveauté, ils ont dégotté le roman étrange qui a l’air génial ! C’est bien mystérieux tout cela, je vous le concède… mais si vous êtes curieux, je vous laisse aller faire un tour sur leur très joli site internet. Leur catalogue est foisonnant de livres inclassables/géniaux.

Et voici les trois dernières réceptions avec un roman jeunesse fantastique et étrange, un pour les ados (avec l’auteur de Je t’ai rêvé) et un pour adultes en littérature étrangère. Ils sont très différents, mais leur point commun, c’est qu’ils me tentent grandement ! J’ai une attirance toute particulière pour Midwinter qui semble être un très beau roman…


Ce sont donc une fois encore de belles lectures en perspective, et je ne sais pas DU TOUT par quoi commencer… Si vous en avez déjà lu ou si certains vous tentent plus particulièrement, n’hésitez pas à le dire dans un commentaire en bas d’article !

2 réflexions au sujet de « In my mailbox #2 – Février 2018 »

  1. Matty v. K.

    Je veux lire Les Figures de l’Ooooombre !! (Film magnifique…)
    Et j’ai dévoré la trilogie La Déclaration quand elle est sortie chez Naïve (je regrette vraiment cette maison qui a publié quelques pépites au fil des années ), c’est mon premier souvenir de distopie, à une époque où ça n’était pas encore méga tendance et ce fut un plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *