Chronique : Lancedragon – Tome 49 – Une âme bien trempée

uneamebientrempee.jpg

Je ne sais comment vous présenter ce qui est pour moi le meilleur livre de la série des Lancedragon et pas seulement… Retenez bien les noms des deux auteurs : Margaret Weis et Tracy Hickman.

Il nous est présenté un des personnages les plus importants de la saga Raistlin Majere, mais aussi son frère jumeau Caramon Majere. Ils ne se ressemblent pas du tout, n’ont pas du tout les mêmes centres d’intérêts, l’un est fort, l’autre n’a que son intelligence… Raistlin se tourne ainsi tout naturellement vers la magie, car il préfère la subtilité et les mystères à la force brute. C’est ainsi que vous assistez aux états d’âme d’un des plus grands magicien de Krynn, que vous le verrez passer l’Epreuve des sorciers (ceux qui échouent meurent). Et vous comprendrez ainsi mieux les premiers tomes de la saga.

Un conseil, il vaut mieux commencer la saga des Lancedragon par ce tome-ci, qui est le numéro 49 mais qui chronologiquement est le meilleur pour commencer. Ainsi, vous passerez au tome 53, « Les Frères d’armes » qui est la suite logique de ce tome. Et ensuite, vous pourrez commencer le début de la saga, avec les tomes 1,2,3 puis 4,5,6 qui correspondent à deux séquences passionnantes bien distinctes.

Franchement merveilleux ce livre est à lire de toute urgence, pour tout les fanas de Fantasy, mais aussi pour les autres personnes qui voudraient s’essayer à la fantasy avec un personnage maladif mais extrêmement charismatique.

GENRE : Fantasy
EDITEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Laisser un commentaire