Chronique : Les annales du Disque-monde – Tome 1 – La huitième couleur

huitiemecouleur.jpg

Nous voici donc partis pour le premier tome des Annales du Disque-monde ! Terry Pratchett a vraiment tout prévu, et tout créé. J’ai tout d’abord admiré son imagination, pas pour le fonctionnement du Disque, mais pour les personnages et leur culture. J’ai eu vraiment deux coups de coeur en le lisant : Le premier étant le « personnage » du Bagage. Un coffre de bois magique qui suit son propriétaire jusqu’à sa mort. Ses propriétés magiques sont dues au poirier savant dont il est entièrement constitué. Le second coup de coeur a été pour un personnage omniprésent dans tout les livres de la série (et dans d’autres bien entendu), car il s’agit du personnage de la Mort. Génial par sa façon de parler, très reconnaissable autant typographiquement que dans la formulation de phrases assez crues (en même temps c’est la Mort, on peut comprendre qu’elle soit parfois un peu sèche). J’ai aussi beaucoup aimé l’histoire des mages hydrophobes… tellement ridicule, mais géniale ! Sur l’histoire en général, j’espère qu’il y a d’autre tomes meilleurs que celui-là. Je pense que ce premier tome est surtout pour nous présenter le Disque-Monde dans son ensemble, et que Pratchett peu faire mieux.

Sur l’humour, malgré mes apréhensions, je suis forcée de reconnaître que l’humour de Pratchett est vraiment une perle rare. Pas du tout gras ni lourd, il tombe tout simplement sous le sens. Nous contant parallèlement quelques petites histoires selon le contexte, c’est très bien fait. Je suis vraiment contente d’être enfin tombée dans la marmite Pratchett, et je crois que je vais me baigner dedans pendant un certain temps. En tout cas, merci à Pratchett, car il a vraiment réussi à me faire rire, et je trouve qu’il est très dur de faire rire par son écriture^^

Je pense que certains tomes valent plus que ce premier opus, alors j’attends de voir ce que valent les autres livres. Je m’en vais bientôt lire le second tome, qui suit l’histoire du premier : Le huitième sortilège !

GENRE : Fantasy, Humour
TRANCHE d´ÂGE : ,

Une réflexion au sujet de « Chronique : Les annales du Disque-monde – Tome 1 – La huitième couleur »

  1. celinemosaique

    Je suis bien contente que ça t’ai plu, actuellement, je suis aussi dans ma période Pratchett, je viens d’engloutir « Accro du roc », « la huitième fille » et je suis dans « 3 seurcières », il faut savoir qu’il n’y a aucune obligation de lire les tome dans l’ordre, certains sont plus touchants, j’aile beaucoup ceux qui parlent de sorcières.
    Par contre il y a différentes catégories dans lesquelles tu peux lire les livres en suite, voici une adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Disque-monde
    Tu prends le tableau et tu verra les catégories. Tu peux lires les livres de catégorie au guet dans leur suite…. Enfin, pas beaucoup de place pour me faire comprendre, si tu as des question n’hésite pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − 1 =