Chronique Jeunesse : Matilda

MatildaLe personnage de Matilda est vraiment très attachant, d’autant plus que sa famille la déteste alors qu’elle est extraordinaire, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle n’a pas leur amour.

C’est ainsi que l’on découvre une famille très atypique, comme je n’en ai jamais vue et comme j’espère ne jamais en voir… ils ont un tel manque de savoir vivre. Les parents et le frère de Matilda passent le plus clair de leur temps à regarder la télévision quand ils ne font pas d’autres oisivetés. Et attention si la jeune fille a le malheur d’aller à la bibliothèque ! Il ne manquerait plus qu’elle se cultive alors qu’il y a la télé à disposition à la maison…

En fait, ce livre nous raconte deux histoires : celle de Matilda petite surdouée, mais aussi celle de sa maîtresse qui a eu elle aussi une enfance difficile et qui n’a pas eu beaucoup de chance dans sa vie pour le moment. C’est très beau, car on voit leur complicité naître entre elles, mais aussi, elles ont une peur commune : La directrice de l’école. Car celle-ci est une personne très mesquine qui aime voir la peur quand elle passe.

Un super livre de Roald Dahl, qui vous fera pensez que tout est normal au début et qu’il n’y a pas d’imaginaire, mais détrompez-vous ! Matilda a plus de qualités que vous ne le croyez, car même si elle est surdouée et à appris de lire avant de marcher, elle exceptionnelle par d’autres côtés, je vous laisse découvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *