Chronique comics : Marineman – Tome 1 – Une question de vie ou de mer

MarinemanMarineman, un nouveau super-héros sur lequel il faudra compter.

Paru en juillet 2012, Marineman est un comics créé par Ian Churchill. D’origine anglaise, Ian Churchill est un auteur qui a travaillé chez Marvel Comics, il a notamment apporté sa contribution à la série X-men.

Dans ce premier tome français, nous découvrons les six premiers chapitres des aventures d’un nouvel héros… rafraichissant !

Un passé en eaux troubles

Steve Ocean, surnommé Marineman est un homme aussi fascinant que connu. Océanographe reconnu, il possède même sa propre émission afin de sensibiliser le public à la préservation de l’écosystème marin. Il a d’ailleurs de très nombreuses fans grâce à cela.

Mais bien loin de s’intéresser à des bagatelles, Steve Ocean poursuit ses travaux de biologiste marin, mais également sa quête d’identité… En effet, notre héros est doté de capacités hors du commun : il n’a pas besoin d’oxygène sous l’eau, possède une force incroyable et bien d’autres choses encore. De son enfance, il ne se rappelle rien, sinon que ses parents adoptifs l’ont trouvé au bord de la mer.

Alors, le jour où malencontreusement il sauve la vie de son meilleur ami en usant de ses pouvoirs, c’est la catastrophe. En effet, l’événement a été filmé, et Steve Ocean va devenir un super-héros aux yeux de certains, un monstre pour d’autres… Ainsi commencent les aventures et les révélations en cascades concernant Marineman et son nébuleux passé…

Un bon comics, comme on les aime

Sous ses airs de bon garçon un tantinet benêt, Marineman est un héros avec une vraie histoire et une profondeur certaine. Son passé, peu à peu exhumé, est bien plus sombre que ce que l’on pourrait imaginer en début de lecture… On retrouve dans ce comics tous les codes qui font le genre : un héros qui ignore ses origines, orphelin, et qui se découvre des ennemis dont il ignorait jusqu’à l’existence même…

L’intrigue est très bien construite, les personnages aisément reconnaissables, leur caractéristiques physiques étant bien traitées en ce sens. La plupart d’entre eux ont d’ailleurs des membres exagérément disproportionnés, Marineman possède un torse immense, de même que la femme lieutenant Charlotte Greene… un trait original propre à certains personnages principaux.

Au niveau du graphisme et des couleurs, Marineman est un comics de qualité. Les traits sont beaux et propres, les couleurs magnifiquement travaillées. Un vrai plaisir des yeux.

Enfin, l’objet-livre en lui-même est également une raison de plus d’être satisfait : couverture rigide et impression de qualité sont au rendez-vous.

En conclusion, ce premier volume des aventures nautiques de Marineman est passionnant et donne envie de ses plonger corps et âme dans la suite… Le second tome n’est pas paru France pour le moment, nous l’attendons avec impatience ! Cela semble toutefois mal engagé, la suite n’étant même pas sortie dans le pays d’origine du comics

Cette chronique a été rédigée pour le site ActuSF.

Marineman inside 02

AUTEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *