Chronique : Graceling

GracelingBonjour et bienvenue dans les Sept Royaumes, un monde imaginaire avec ses paysans, ses guerriers, ses espions et ses…Graceling. Mais qui sont les Graceling ? Ce sont des êtres exceptionnels qui se caractérisent par des yeux vairons et  la maîtrise ultime d’un domaine défini arbitrairement par leur nature. Celui de Katsa, notre héroïne, est l’art du combat à son plus haut niveau, la rendant quasiment invincible ; mais d’autres ont hérités de compétences moins utiles pour les seigneurs et les rois, comme par exemple la pêche…

Quand commence notre voyage, nous sommes aux côtés de Katsa, en pleine mission délicate : comment faire évader un prisonnier sans que quiconque ne le voie et sans tuer un seul geôlier ? Je ne vous en dis pas plus sur le début de l’intrigue qui se poursuit tout le long du roman, nous faisant traverser  les Sept Royaumes…

Alors que dire de « Graceling » ? Honnêtement, c’est un très bon roman de Fantasy Epique, on ne s’ennuie pas une seconde, les personnages sont très intéressants de par leur interactions et les rebondissements nombreux. L’aventure est là, et on y participe en enquêtant en même temps que Katsa au fil des pages… Bien entendu, il y a de la romance dans l’air, on s’en serait douté, mais heureusement ça n’est pas niais, et ça fait même plutôt plaisir à lire d’autant que le chemin pratiqué par nos héros est loin d’être le plus simple.

En conclusion, c’est un bon roman à mettre entre toutes les mains dès l’âge de 13-14 ans, et même si par certains côtés le roman donne l’impression d’être écrit pour des ados, il restera très intéressant pour des adultes grâce à l’imagination de Kristin Cashore qui a vraiment développé un beau système de magie. Espérons que cette incursion dans les Sept Royaumes ne sera pas la dernière, comme le laisse présager Fire, un autre roman de l’auteure publié uniquement en langue anglaise pour le moment. Affaire à suivre.

Pour découvrir les autres romans publiés par Orbit, une nouvelle maison d’édition spécialisée dans la littérature fantastique qui vient de naître il y a à peine un mois en France : Site Officiel d’Orbit France.

9/10

GENRE : Fantasy
EDITEUR :
TRANCHE d´ÂGE : ,

4 réflexions au sujet de « Chronique : Graceling »

  1. milie

    didon, c’est moi où la nenette ne porte pas un poum-poum short et ne laisse pas sa poitrine généreuse déborter de son micro débardeur de combat … ? un bel exploit ! rien que pour ça, ça me donne envie

  2. glowmoonlight

    eh oui, Graceling a une couverture très jolie en plus de ne pas être superficielle ! Ne t’inquiète pas, si tu veux le lire, je te le prêterais sans problème, surtout que ça se digère à une vitesse folle ^^

Laisser un commentaire