Chronique : Trollhunters

Un roman d’urban fantasy où les trolls vivent en parallèle de nous, les humains… et tous ne sont pas gentils, loin de là !

On ne présente plus désormais l’auteur/scénariste/réalisateur qu’est Guillermo Del Toro, qui a eu l’idée originale du roman Trollhunters. Il a coécrit l’ouvrage avec Daniel Kraus, que nous découvrons en France au travers de cet ouvrage.

Trollhunters est paru en France aux éditions Bayard Jeunesse en mai 2016, soit peu avant la sortie de la série Trollhunters sur Netflix. Mais même si les deux supports ont le même nom et la même trame générale, l’intrigue est développée très différemment selon que vous lisiez le livre ou que vous regardiez la série…

D’inquiétantes disparitions…

Dans la petite ville tranquille de San Bernardino (en Californie) surviennent d’étranges kidnappings. Depuis de nombreux mois, des enfants disparaissent, sans raison ni logique… et ne sont jamais retrouvés.

Tout cela aurait un lien avec les trolls qui vivent juste en dessous, et dont la cité se nomme Arcadia. Mais ce que l’on va découvrir est bien plus compliqué qu’il n’y paraît, et le jeune Jim va se retrouvé entraîné dans une intrigue qui le dépasse totalement. Désigné chasseur de trolls à cause de sa lignée, ce dernier n’a plus le choix : il doit combattre pour sauver les enfants de San Bernardino, mais également pour préserver l’humanité entière. En cela il va être aidé par de nombreux trolls (et non, ils ne sont pas tous horribles et sanguinaires !) et des amis au courage incroyable.

Mais la mission qui lui incombe ne dépasse-t-elle pas ses capacités ? D’autant que le temps est compté… il ne lui reste qu’une semaine !

Un roman très jeunesse mais qui paradoxalement s’adresse plus aux adolescents

Pour être totalement honnête, je suis totalement passée à côté de ce roman qui semblait très prometteur en apparence. Le nom de l’auteur, la couverture extrêmement travaillée et attrayante, l’univers peu exploité des trolls… Les arguments penchants en la faveur du livre étaient nombreux ! Mais malheureusement, l’histoire ne suit pas du tout.

En effet, tout y est très stéréotypé et assez vite expédié. Là où on aurait pu voir plusieurs tomes (seulement deux, ça aurait été possible), une installation lente et progressive de l’univers des trolls, on se retrouve obligé de retenir toutes les sous-races de trolls existants en peu de temps. C’est dommage car l’univers pensé et développé ici mériterait que l’on s’y attarde bien plus car on y fait des découvertes intéressantes…

On aurait adoré en apprendre plus sur les changelins et leur particularités dans ce roman, on aurait aimé connaître l’histoire de ces étranges créatures que sont les Schmoof (créature aussi repoussante qu’efficace), de même pour les Nullhullers.

Tout va bien trop vite dans ce roman : de la formation de Jim en passant par la scène finale, tout est traité en accéléré. Là où la première moitié du roman installait bien l’univers, la seconde a été extrêmement raccourcie, le rythme étant bien trop soutenu pour apprécier pleinement l’histoire et les enjeux…

En ce qui concerne l’intrigue et les personnages, on se retrouve avec quelque chose de prévisible et véhiculant bien trop de poncifs. On ne coupe pas au héros faiblard et mal-aimé de l’école malmené par LE beau-gosse sportif de la classe à qui on passe tout. De même, on n’échappe pas au coup de foudre pour l’une des plus jolies filles de la classe (bien qu’originale)… Ni au meilleur ami sympathique, mais un peu lourdaud qui lui aussi est un souffre-douleur… C’est dommage car cela retire toute crédibilité et tout intérêt à l’histoire. De même qu’il y a un « grand » méchant à abattre.

…..

Tout aurait pu être traité avec plus de finesse en développant plus la mythologie de l’ouvrage, et en laissant à l’histoire le temps d’exister. C’est dommage car le roman se base sur une belle idée originale. Le roman à lui seul revêt ainsi peu d’intérêt, mais si vous avez le temps de vous pencher sur la série du même nom, cela en vaut vraiment la peine.

En effet Trollhunters sur Netflix propose une intrigue très similaire bien que différente par certains aspects majeurs, mais surtout prend son temps pour se développer. Cela donne un univers riche que nous n’avons pas fini d’explorer. La saison 1 est intégralement disponible et une seconde saison est d’ores et déjà en préparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *