Chronique : Lune et l’Ombre – Tome 1 – Fuir Malco

Lune et l'ombre 01Dernier roman en date de l’auteur française Charlotte Bousquet, Fuir Malco est le premier tome de la trilogie Lune et l’Ombre. L’ouvrage vient de paraître en mai dernier aux éditions Gulf Stream.

Charlotte Bousquet est une auteur qui a fait ses preuves avec de nombreuses séries et romans, aussi bien en jeunesse qu’en littérature adulte. Ses imaginaires sont  multiples, et avec cette nouvelle série nous allons voyager dans de nombreuses œuvres d’art… !

Quand le monde devient gris et fade…

Depuis quelque temps, Lune perçoit de moins en moins les couleurs. C’est arrivé le jour où Malco, son beau-père, lui a tout simplement touché l’épaule. Peu à peu, les couleurs du quotidien se son estompées, jusqu’à devenir toutes grises. Mais ce n’est pas tout : depuis peu, Lune ressent moins qu’avant le goût des choses… que se passe-t-il ?

Ni sa mère ni Malco ne veulent croire à ce qu’elle raconte en ce qui concerne sa perte des sens et Lune se sent de plus en plus inquiète en la présence de son beau-père. Il lui fait peur et semble être entouré d’ombres mystérieuses qu’elle seule voit… De plus, il manipule aisément les sentiments de sa mère et commence à les éloigner l’une de l’autre par sa pesante présence.

Lune et l'ombre 01 La llamadaUn roman fantastique emprunt de mystères et d’aventure

Cette nouvelle série est efficace et se lit rapidement. Chapitres courts, narration simple et captivante, tous les éléments sont là pour plaire au jeune lecteur du début à la fin.

L’action commence réellement quand Lune découvre un dépliant montrant une œuvre de Remedios Varo : La Llamada : elle la voit en couleurs. A partir de ce moment, Lune va tout faire pour aller à Paris, dans le musée où se trouve la fameuse peinture. C’est donc la quête essoufflée de Lune que nous suivons sans répit durant ce premier tome.

La jeune fille quitte ainsi tout pour voir La Llamada et comprendre pourquoi elle perçoit les couleurs de ce tableau en particulier alors que tout reste gris et terne autour d’elle… Mais c’est sans compter sur Malco qui fera tout son possible pour l’en empêcher !

Entre le récit fantastique et le roman d’aventure (avec un soupçon de romance) ; voyager entre les œuvres d’arts (qui existent et qui sont même décrites en fin d’ouvrage) devient passionnant. La traversée entre les tableaux fait notamment penser au récit Les portes de Doregon de Carina Rozenfeld, mais pour un public plus jeune.

 ….

En conclusion, ce premier volume de la trilogie est sympathique et donne envie d’en apprendre plus, notamment sur les pouvoirs de Lune et le but final de Malco. Il faudra attendre plusieurs mois avant de lire le second tome : Forger le lien ; le troisième tome, Briser le sort, est quant à lui prévu pour 2015. A lire dès l’âge de 11 ans environ.

Enfin, saluons la magnifique couverture Mélanie Delon ; elle avait déjà réalisé les illustrations de la série La Peau des Rêves de Charlotte Bousquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *