Chronique Jeunesse : L’Ultramonde – Tome 1 – Les sept pierres du Fâark

L'Ultramonde 1Une nouvelle saga pour la jeunesse avec quelques bonnes idées prometteuses…

Bienvenue dans l’Ultramonde, univers créé de toutes pièces par Stéphane Tamaillon. Vous connaissez peut-être l’auteur de cette nouvelle série pour la jeunesse car on lui doit déjà une foule de choses : Capitaine Squelette, la série Krine, ou encore N-H… c’est lui !

Avec L’Ultramonde, il signe résolument dans la jeunesse et le fantastique avec une nette inspiration tirée de l’univers de Jules Verne…

De nouveaux univers s’ouvrent à nous…

Bienvenue dans la belle ville de Paris à son âge d’or, en 1863. Les inventions pullulent, la technologie (notamment en matière de vol) fait des bons spectaculaires… C’est dans ce contexte qui laisse rêveur que nous faisons la connaissance de nos deux nouveaux héros que sont Mathilde et Louis, jumeaux. Tous deux passionnés de sciences et fascinés par l’aviation, ils ne se doutent pas encore que leur curiosité va les amener ailleurs… bien loin de Paris et même de la Terre…

En effet, l’un des scientifiques les plus en vues de l’époque, Gaspard-Félix Tournachon n’est pas seulement un génie, c’est également l’un des derniers remparts face à l’invasion qui se prépare… celle des Dérailleurs !

Un bon rythme et des idées qui inspirent

Ce premier tome commence bien et sait surtout nous mettre parfaitement dans l’ambiance de l’époque. Plein de menus détails font que l’on s’y croit vraiment dans cette époque rêvée : projet de montgolfière, gazette nommée L’Aéronaute… ça fleure bon l’atmosphère désuète…

Mais trêve de rêveries, car nos héros sont confrontés à un étrange mal qui pourrait bien envahir non pas seulement Paris, mais la Terre entière : les Dérailleurs. D’eux, on sait très peu de choses sinon qu’ils déforment la réalité pour que peu à peu elle ne ressemble plus du tout à ce que nous connaissons… Et c’est là que le personnage de Mr Tournachon entre en jeu !

Entre voyage fantastique, mondes parallèles et exploration, nous voici embarqués dans une aventure bien menée où toutes les époques vont se mêler en un seul lieu : L’Ultramonde.

La première partie du roman est absolument passionnante. La façon qu’à Stéphane Tamaillon de poser le décor y est pour beaucoup. L’aura de mystère et de danger qui entoure les Dérailleurs n’étant pas pour déplaire…

La seconde partie du roman quant à elle entraine les jumeaux trop curieux vers d’autres horizons et d’autres temps. L’intrigue devient un peu plus confuse, et on ne sait pas vraiment où veut nous entrainer l’auteur, et c’est quelque peu dommage. Heureusement cela n’empêche pas d’apprécier l’ouvrage malgré tout.

L’idée la plus réussie reste celle de l’Ultramonde et de ses règles étranges où la vie et la mort ne signifient rien, de même que le temps de façon générale. Napoléon pourra croiser un homme préhistorique sans que cela ne soit qualifié d’anachronisme.

 …..

Au final, ce premier tome étonnant pose un décor et une intrigue dont nous sommes curieux de connaître la suite. C’est parfois inégal, mais son ambiance steampunk et fantastique est réussie et mérite qu’on s’y attarde, reste à savoir si le reste va suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *