Chronique : Crème anglaise

Crème anglaiseUne famille qui par à vau l’eau suite à l’AVC d’un de ses membres…

Kate Clanchy arrive en France avec Crème Anglaise, et si pour nous c’est une première, l’auteur n’en est pas à son premier roman Outre-Manche. Paru chez Plon dans la collection Feux Croisés en grand format, voici que Crème Anglaise arrive chez 10/18 !

Philip Prys, rock star de la littérature anglaise sur sa fin

Tout commence par… un AVC. C’est triste à dire, et c’est encore plus triste à vivre pour la famille de Philip Prys, devenu en quelques secondes une personne totalement dépendante d’autrui. Il ne peux plus ni bouger, ni parler. En somme, sa vie est devenue une véritable torture…

Ajoutez à cela une ex-femme arriviste, une actuelle épouse jeune et jolie qui pourrait être sa fille ou presque, une fille mal dans sa peau, et un fils totalement hors de contrôle et vous aurez une petite idée du portrait de la famille Prys. Et durant cet été caniculaire 1989, il faudra également compter avec le jeune Strudan, qui vient du nord du pays (et dont l’accent est atroce, du moins au début) recruté pour s’occuper de P. Prys. Son arrivée risque de chambouler beaucoup de chose malgré lui…

Un petite comédie familiale dramatique divertissante à découvrir

Crème Anglaise réunit tous les ingrédients qui font de la famille Prys une sorte de pièce de théâtre tragi-comique. Répliques cinglantes, rancœurs tenaces, tout le monde en prend pour son grade, en particulier Mr Prys, qui paye peut-être un peu trop cher ses frasques passées.

Certains personnages (je pense notamment à l’ex-femme de Prys) sont absolument bien campés tant on les déteste, à peine ont-ils ouvert la bouche.

Tous ces sentiments mêlés laissent peu de place à la compassion du point de vue du lecteur, sauf pour ce cher Mr Prys, totalement prisonnier de son corps. De même Strudan semble être le seul à faire montre d’humanité face à la situation, lui, l’étranger à cette famille de fous !

Le plus sympathique dans ce roman qui se lit au final très rapidement, c’est son ambiance, ses personnages bien traités et tristement réalistes (qui font parfois froid dans le dans tant ils sont égoïstes). Pour l’histoire en elle-même, elle est agréable à découvrir mais n’est pas non plus inoubliable, soyons honnêtes.

…….

Alors que penser de Crème Anglaise ? C’est un roman à découvrir si vous aimez les histoires de familles qui se déchirent et s’aiment à la fois. Parfait à découvrir durant l’été car c’est une lecture simple et agréable dans une atmosphère surannée et typiquement anglaise.

AUTEUR :
EDITEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *