Actualité éditoriale : La Dénonciation, l’ouvrage qui a réussit à fuir la Corée du Nord

La dénonciationIl s’appelle Bandi, l’auteur de Corée du Nord qui a réussit à faire passer ses écrits dans celle du Sud. L’histoire de ses manuscrits est incroyable : il a réussit a leur faire traverser la frontière Nord-Coréenne en les dissimulant dans des livres de propagande communiste. Depuis, ses écrits ont été diffusés en Corée du Sud, et maintenant, ce sont les éditions Philippe Picquier qui vont les éditer en France.

L’ouvrage, qui est un recueil de sept nouvelles (La Fuite, La ville des spectres, L’Orme trésor, Si près si loin, Pandémonium, La scène et Champignon rouge), se propose de dresser un portrait à charge de ce pays si mystérieux et implacable qu’est la Corée du Nord. Le nom de Bandi (qui signifie luciole) est bien entendu un pseudonyme, l’auteur risquant sa vie en écrivant sur son pays. D’autant qu’il est toujours dans le Nord, sans possibilité d’en sortir.

L’histoire de Bandi, comme le dit si bien l’éditeur français, ressemble beaucoup à celle de Soljenitsyne en son temps, prix Nobel de littérature en 1970, l’auteur Russe avait été banni de l’URSS à cause de son roman contre le régime.

Les éditions Picquier publient ainsi ce recueil au mois de mars 2016, et rien que l’histoire de l’ouvrage est fascinante, il nous tarde maintenant d’en découvrir le contenu ! Une chose est sûre, cela devrait être passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *