Chronique : Les enquêtes de Middleton & Grice – Tome 1 – Petits meurtres à Mangle Street

Le premier tome d’une saga policière aux délicieux accents british… en pleine ère victorienne !

Paru aux éditions City en 2015 sans faire trop de vagues, Petits meurtres à Mangle Street est un roman qui vous fera passer un délicieux moment. Le premier tome est disponible en poche octobre 2016 et gagnerait à être connu ! C’est donc l’occasion (si ce n’est déjà fait) de découvrir une série de romans aux personnages forts et attachants… même les plus détestables !

Le second tome de la série est d’ailleurs paru en mars 2017, toujours chez City. Mais il y a encore de nombreux opus à découvrir…

Des meurtres sanglants pour un détective aussi doué qu’odieux

Sydney Grice n’est pas en odeur de sainteté dans Londres, c’est le moins que l’on puisse dire à son sujet… Depuis qu’il a mené à la potence un innocent il fait partie des gens à éviter farouchement… Sauf que ce même homme est également l’un des détectives les plus doués de son époque, comme va nous le prouver ce roman policier.

Aidé par March Middleton qu’il tolère plus qu’il ne l’accepte (oui, il est aussi sexiste), Sydney va tenter de résoudre une affaire des plus étranges…

Une ambiance aux petits oignons et des personnages décapants !

On peut reprocher aux personnages d’être l’archétype du macho ou de la jeune femme intelligente et séduisante qui s’ignore, mais qu’importe. On se laisse prendre avec facilité dans l’histoire tant l’écriture – et surtout les dialogues – est drôle et piquante.

J’ai adoré découvrir et parfois détester ces deux personnages qui forment un duo à la fois intelligent et comique. L’enquête passe d’ailleurs parfois au second plan à cause (ou grâce ?) à cela !

L’intrigue policière en elle-même est intéressante, mais pas incroyable. On ne lit pas forcément ce livre pour découvrir une affaire diaboliquement bien ficelée, mais plus pour se divertir. En tout cas, ça a été mon cas. J’ai trouvé cette lecture fort distrayante (malgré force détails sanglants) et sa force réside dans ses personnages affirmés. Qu’il s’agisse du duo principal ou de la petite servante qui furète partout, tous ont un rôle à jouer, et ils le campent à merveille.

……

En somme, c’est un petit coup de cœur non pas pour la partie policière, mais pour les magnifiques réparties imaginées par M.R.C Kasasian ! J’ai en tout cas hâte de découvrir la suite des aventures de Middleton & Grice… Le second tome s’intitule La malédiction de la Maison Foskett.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *