Chronique : Trouble

Coupable ou non coupable d’aimer (trop) ses enfants ?

Hélène Uri est une auteur d’origine norvégienne, avec Trouble (paru chez Milady en septembre 2015), elle signe son second roman paru en France. Son thème ? Le soupçon qui tourne au cauchemar autour d’un papa peut-être trop aimant avec ses filles…

A faire froid dans le dos

Tout commence avec une scène de la vie banale, dans la salle de bain… On n’y pense plus lorsque, du point de vue de Marianne, son mari Karsten a peut-être des choses à se reprocher… Et elles sont peut-être bien plus graves que son infidélité récemment découverte. Karsten aime ses filles, il les adore… mais ne les aimerait-il justement pas trop ? Une fois la question posée, impossible de la mettre à l’écart, elle va torturer Marianne et son entourage pendant de très longues années…

Un roman a teneur psychologique

Dès le début de l’ouvrage, on saisit qu’il sera question de doutes, de troubles et de longues réflexions autour de la culpabilité présumée de Karsten. Cet homme, à la morale assez légère est-il le monstre que l’on décrit ? Ou sa femme Marianne a-t-elle mal interprété ses gestes ? Tous les éléments du roman tiennent dans cette courte présentation. Tout le reste n’est que construction et renversement de théories allant pour ou contre la culpabilité de Karsten.

Il faut avouer que le personnage de Karsten a beaucoup de mal à se rendre attachant. Il est suffisant, méprisant, peu aimable… Mais celui de Marianne, sa femme l’est tout autant. On a du mal à les considérer comme un couple, n’ayant un aperçu de ce qu’ils sont que quand leur couple se délite…

Alors, le suspense de ce roman est-il maîtrisé ? Assez oui. Mais de là à dire que l’on est subjugué par l’intrigue, il y a un pas que je me garderais bien de franchir. C’est un roman sympathique, mais pas franchement prenant. Trop de longueurs, de flash-back, d’introspections et d’allers-retours pour tenter de déceler les fautes de Karsten. Cependant, bonne nouvelle, vous aurez les réponses à toutes vos questions !

……

A réserver donc aux lecteurs qui aiment les romans réalistes se déroulant sur fond de drame familial, pour les autres passez votre chemin.

AUTEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *