Chronique : Danny Valentine – Tome 1 – Le baiser du démon

Danny Valentine 01Ça y est, c’est officiel je m’essaye à un nouveau genre très en vogue de la fantasy urbaine avec Danny Valentine : La Bit-lit. Pour ceux qui en ont déjà entendu parler, on a souvent affaire à des héroïnes qui ont eu la vie dure et surtout un caractère bien trempé : mais qui elles prennent souvent leur revanche sur la vie en chassant des démons, en effectuant des missions d’ordre surnaturel… (ex : Buffy contre les vampires fait partie de ce genre spécial de fantasy, eh oui, vous aimez peut-être la bit-lit sans le savoir !).

Premier tome de la série de Danny Valentine, Le Baiser du démon de Lilith Saintcrow est le premier roman du genre que l’éditeur Orbit publie en 2010. Particularité originale et bienvenue dans ce livre ; le mélange de genres avec beaucoup d’éléments empruntés à la science-fiction rendant le tout très intéressant.

Une nécromancienne dans un univers extrêmement urbain…

La vie de notre héroïne n’est vraiment pas de tout repos : c’est une mercenaire nécromancienne qui contre une certaine somme d’argent peut réveiller les morts pour vous, elle est d’ailleurs la meilleure dans son domaine. Tout va relativement bien dans sa vie jusqu’au jour où le bras droit de Lucifer frappe à sa porte : le Seigneur des Enfers souhaite l’employer pour un travail très spécial… mais je n’en dit pas plus !

Danny Valentine 01 pocheMon point de vue sur ce livre est mitigé, le personnage de Danny Valentine est très stéréotypé, ce qui est dommage, allant parfois à la vulgarité sans que la situation ne le justifie. D’un autre côté, la science-fiction ajoutée à la bit-lit fait de ce livre un OVNI assez intéressant, car l’auteur exploite à fond ce créneau et s’en sert même de fondement à l’intrigue, on se retrouve alors avec des démons se servant de leurs pouvoirs obscurs pour renforcer des boucliers militaires ultra-perfectionnés ou encore avec des manipulations génétiques douteuses et inattendues.

En conclusion, Danny Valentine n’est pas une série à mettre dans les indispensables, mais au fur et à mesure de l’histoire on s’attache finalement à son personnage (autant qu’à son vécu qui soulève beaucoup de questions) qui évolue au fil des pages tout en sentant que l’auteur nous a réservées bien d’autres surprises et qu’elle prépare le terrain… avec en prime une belle histoire d’amour. A la fin de ce premier tome j’étais plutôt satisfaite, avec une petite pointe de tristesse pour cette héroïne qui m’a apporté quelques bons moments de lecture.

J’attends la suite avec curiosité, en espérant que l’auteur exploitera plus les possibilités de son personnage sans tomber dans le stéréotype, affaire à suivre…

EDITEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *