Actualité éditoriale : U4, le phénomène de la rentrée littéraire ado

U4 PrésentationC’est l’événement de la rentrée ado 2015 : U4. Une série de quatre romans écrits à quatre mains par des auteurs jeunesse et ado français reconnus pour leur travail et leurs œuvres. Une série écrite à quatre, c’est du jamais vu sur la scène éditoriale… d’autant plus qu’ils sortent en simultané le 27 août 2015 !

Tout a commencé lors d’un salon littéraire, Yves Grevet (Méto, Nox), Florence Hinckel (#Bleue, Mémoire en mi, Hors de moi), Vincent Villeminot (Instinct, Réseaux) et Carole Trébor (Nina Volkovitch) se sont lancé le pari d’écrire à quatre… pour plaisanter au début, mais le projet a très rapidement été concrétisé. Et au vu du travail de chacun, cette série va faire d’énormes vagues !

Les auteurs avaient particulièrement à cœur de travailleur avec leurs éditeurs respectifs à savoir Nathan et Syros, ce sont ainsi des livres coédités qui vont paraître sous le nom de Syros/Nathan.

U4 StéphaneMais alors U4, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont quatre romans qui se lisent tous indépendamment et écrit de quatre points de vues très différents, tous à la première personne. Tout commence au mois de novembre, en Europe. Cela fait une dizaine de jours que le virus U4 sévit. Les morts se comptent par millions… et seuls les adolescents entre 15 et 18 ans semblent y survivre (ainsi que quelques rares et riches adultes).

A priori, nos quatre personnages n’ont rien en commun : l’un vit à Marseille, l’autre en Bretagne, l’une encore à Lyon ou encore à Paris. Et pourtant… ils jouent tous à un jeu en ligne nommé Warriors of Time. Et tous reçoivent un étrange message du jeu-vidéo qui leur annonce qu’ils peuvent peut-être empêcher la catastrophe biologique d’arriver en allant dans le passé s’ils se rendent à Paris avant le 24 décembre prochain.

C’est ainsi que Koridwen (de Bretagne), Yannis (de Marseille), Jules (de Paris) et Stéphane (de Lyon) décident d’aller au point de rencontre… mais pour des raisons extrêmement différentes. Chacun va faire des rencontres uniques et arrive avec un lourd passé.

U4 AuteursComment écrire à quatre mains ?

Les auteurs (cf photo ci-contre) l’avouent eux-mêmes : U4 a été aussi plaisant à créer que complexe à mettre en place. Ils s’étaient posé de nombreuses contraintes : calendaires, météorologiques, rédactionnelles (comme le temps présent et à la première personne qui devait être utilisé par tous pour plus de cohérence)…

De plus, ils s’étaient mis d’accord pour que leurs romans fassent tous à peu de choses près la même taille (un peu plus de 400 pages tout de même !), il y avait donc également une contrainte de densité de texte.

Au début de l’aventure, chacun a écrit le premier tiers de son roman tout seul, puis quand est venu le moment d’entrecroiser les personnages et leurs bagages, la donne a changé. Ils se sont d’ailleurs réunis tous les quatre dans un maison d’auteur à Marseille pendant une semaine et ont échangé pendant des heures sur le moindre détail.  En somme, écrire à quatre mains, c’est mettre quatre fois plus de temps (voire d’avantage !) pour écrire, d’autant que la perception du personnage de chacun n’est pas évidente à retranscrire pour l’autre, surtout quand ils se rencontrent (vous me suivez ?). Et le moindre petit objet peut prendre toute son importance, tout dépend de qui décrit la scène…

U4 YannisPourquoi un univers post-apocalyptique ?

Il y a plusieurs raisons avancées par les auteurs. L’une d’elle est qu’en effet, le post-apocalyptique séduit toujours son public. Personnellement, j’adore voir se débrouiller des ados qui sont dans la mouise jusqu’au cou… Alors quand il y a un virus mortel qui sévit, pas d’eau potable ni électricité et qu’une aventure aux allures de road-trip nous est promise on ne peut qu’être impatient de voir ce que ça va donner sur le fond.

L’autre raison est assez simple, mais il fallait y penser. Chacun des auteurs d’U4 a son propre univers de prédilection, Carole Trébor est plus sur de l’historique, d’autres sont plus sur la psychologie etc. Le plus simple pour avoir des bases d’écritures communes était de tout détruire. En effet, avoir des ruines pour décor facilite les choses.

 ….

U4 LogoVous l’aurez compris, U4 est un bel enjeu éditorial qui mérite qu’on s’y intéresse fortement tant pour son intrigue accrocheuse que pour le nom des auteurs qui l’ont créé. C’est tout simplement exceptionnel de voir un tel projet éditorial et humain voir le jour et je suis totalement enthousiaste à l’idée de découvrir ce nouvel édifice littéraire.

Les chroniques sont à venir prochainement sur le site, et n’oubliez pas la date fatidique : le 27 août 2015 ! La chronique concernant Koridwen est d’ores est déjà disponible ici.

21 réflexions au sujet de « Actualité éditoriale : U4, le phénomène de la rentrée littéraire ado »

  1. Alexandre

    J’ai acquis l’un des quatre romans, celui de Jules et j’ai adoré ! Un univers post-apocalyptique, mais dans un autre univers.. . Je vais certainement me procurer les autres romans de cette série, ça m’intrigue de connaître l’histoire des autres personnages.

    1. glowmoonlight Auteur de l’article

      Ah, super ! Bonne lecture en ce cas, ma préférée est pour le moment Koridwen, mais il faut que je me mette à lire les aventures des garçons justement. Apparemment, l’aventure de Yanis est pas mal du tout… Belle lecture !

  2. Ping : U4 #2 suite et fin – Le conte bleu

  3. chalard

    Bonsoir
    Ce serait un plaisir de lire votre actualité éditoriale sans faute d’orthographe…
    3ème personne du singulier du verbe pouvoir, ne fait pas « PEUX » mais  » PEUT  »
    Merci.

    1. TaPasBesoinDeSavoirMonNom

      Non mais sérieux, quoi. Tellement orgueilleux, ton commentaire.. On reprends pas les gens sur leur orthographe sans un petit soupçon de prétention… N’est-ce-pas ?
      Les gens comme toi me dépriment par leur pédantisme.

  4. Ping : U4. Stéphane, de Vincent Villeminot | Les Lectures de Manou

  5. Ping : U4. Yannis, de Florence Hinckel | Les Lectures de Manou

  6. Ping : U4. Koridwen, de Yves Grevet | Les Lectures de Manou

  7. mimi

    j’ai beaucoup aimée Koridwen mais je n’ai pas aimée Yannis et Stephane.Je les trouve lâche de ne pas être allée au rendez-vous.
    Ils aurait pu faire comme Koridwen et etre pret a payer de leur vie pour sa.

  8. jelaioubliéheuuu

    Le nouveau « U4 Contagion » était vraiment super avec tous les autres… Mais… heu… un nouveau tome ne serait vraiment pas de refus, hein… Même encore pleins d’autres tomes seraient pas du tout de refus… -_-

  9. lebossé

    Bonjour, je m’appelle Yaël, j’ai 14 ans
    Pour faire court j’ai lu tout les U4, Yannis, Stéphane, Koridwen, Jules… J’ai adoré…
    Je vais bientôt lire le U4 contagion
    Je voulais tous vous remercier puis je conseille ses livres à tout le monde
    Ils sont génial
    J’attends plus que le fim … J’espère
    Merci

  10. Child

    J’ai lu Yannis et Koridwen ! Ces livres sont géniaux ! Ma prof de Français m’a prêté Contagion et je m’apprête à le lire mais surtout, je vais acheté les 4 livres U4 (Stephane, Jules, Yannis et Contagion (Le livre Koridwen est le mien))

  11. houneau

    J’ai lu les 5 tomes ou plutôt dévorer chapeau pour l’histoire moi mon préférer ces Yannis car je trouve que c’est celui quui ressemble le plus au jeune de nos jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *