Chronique Jeunesse : La guerre des livres

La guerre des livresUne sf efficace pour les jeunes amateurs du genre.

Alain Grousset est un auteur français ayant largement contribué au genre qu’est la science-fiction, en particulier pour les jeunes lecteurs. Auteur de nombreux articles et critiques et de plus d’une cinquantaine de romans, on lui doit notamment La citadelle du vertige, l’enfant-mémoire, les Passe-vent

Avec la guerre des livres, il signe un roman de science-fiction parfait pour découvrir le genre dès l’âge de dix ans.

Une guerre mettant en jeu l’existence de nombreuses planètes…

La Sécession est un regroupement en guerre contre l’Empereur et son armée. C’est ainsi que le jeune Shadi, un des plus jeunes pilotes de la Sécession va se retrouver par hasard sur une planète ennemie, puis encore transporté sur une autre… où il va devoir survivre, et mentir.

En effet, la planète sur laquelle va se retrouver Shadi est une bibliothèque gigantesque, creusée à même la montagne…Mais le jeune héros emmène avec lui les dangers de la guerre… mettant en danger les précieux ouvrages représentant des pans entiers de l’humanité qui ont pu être préservé depuis des siècles…

Une initiation simple et efficace

La guerre des livres est à peu de choses près un livre au contenu attendu, mais très plaisant. En effet on retrouve tout ce qui fait partie des codes du genre : vaisseaux spatiaux, guerre à l’échelle de planètes, portes de téléportation…. mais cette présentation du monde de la science-fiction pour les jeunes lecteurs est bien amenée, de façon ludique et avenante.

L’idée d’une planète regroupant la culture sous toutes ses facettes sans préjugés de provenance ou d’époque est séduisante. On aime à se balader dans cette planète-bibliothèque où le rangement des ouvrages est un mystère lui-même… !

Tous les ingrédients sont là pour donner au jeune lecteur le goût de l’aventure : de l’action, une atmosphère sous tension et un peu de suspense. Les personnages sont peu nombreux et tout à fait crédibles, nous permettant de les suivre avec intérêt.

Un roman jeunesse plaisant donc, tout indiqué pour faire découvrir le genre sans partir dans des myriades de termes incompréhensibles. A conseiller dès 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *