Interview de Charlotte Bousquet pour la bd Bulles & Blues

Adobe Photoshop PDFCharlotte Bousquet et Stéphanie Rubini reviennent pour un troisième volume de la collection Les Graphiques, aux éditions Gulf Stream. Petite interview de l’auteur autour de cette nouveauté qui vient tout juste de paraître en février 2015.

La Bibliothèque de Glow : Bulles et Blues est le troisième opus de la collection Les Graphiques, pouvez-vous nous le présenter ?

Charlotte Bousquet : Bulle & Blues, c’est une histoire de frère et de soeur, de famille recomposée, de « place » et de quête d’identité. Chloé, le personnage principal (la petite goth de Mots rumeurs), est une ado turbulente, mal dans sa vie. Elle a un don pour le dessin, mais personne, chez elle, ne s’en soucie. Son frère, qu’elle adore, la trahit. Alors, elle fait le clown, se montre insolente… jusqu’à ce que…

La Bibliothèque de Glow : A qui s’adresse en premier lieu cet ouvrage ainsi que les autres de la collection ?

Charlotte Bousquet : Aux adolescents, bien sûr – et je ne veux même pas indiquer d’âge, ainsi qu’aux adultes. A priori, nos « graphiques » plaisent à tout le monde!

La Bibliothèque de Glow : Quelle est la thématique principale de Bulles et Blues ?

Charlotte Bousquet : La famille et la quête d’identité.

Bulles & blues inside (3)La Bibliothèque de Glow : Y a-t-il dans chacun des ouvrages un écho à un vécu de votre part ou ressentez-vous plutôt une nécessité de parler de certains tabous ?

Charlotte Bousquet : Dans Bulles & Blues, il y a plutôt de l’observation : j’ai la chance d’avoir été encouragée, depuis toujours, par mes parents et je n’ai aucun problème de fratrie. Mais, dans mon entourage, parmi mes amis, j’ai pu noter toutes ces problématiques, ces rivalités parfois involontaires que l’on entretient entre des enfants, le fait d’être seul face au reste du monde pour défendre sa passion, son futur métier, les histoires de « place » dans les fratries, les difficultés des familles recomposées…

Pour les deux précédents, j’ai puisé dans des éléments de vie personnelle.

La Bibliothèque de Glow : Avez-vous déjà prévu un quatrième volume dans la collection ?

Charlotte Bousquet : Tout à fait. Son titre provisoire est Invisible, il sort en septembre et boucle le cycle « collège ».

La Bibliothèque de Glow : Autre chose à ajouter ?

Charlotte Bousquet : Dans ce troisième volume, nous avons fait appel à Léo Sapolsky, actuellement en classe de 2e arts appliqués, pour donner « crayon » aux dessins de Chloé. Léo (ce n’est un secret pour personne, c’est le fils de Carina Rozenfeld) a toujours voulu dessiner. Aujourd’hui, il  suit les études qu’il aime, il se donne peu à peu les moyens de réaliser son rêve. Pour nous, cela fait écho à l’histoire de Chloé…

3 réflexions au sujet de « Interview de Charlotte Bousquet pour la bd Bulles & Blues »

  1. Astry

    J’ai lu les quatre « graphiques » de la série, et je les aime chacun beaucoup… Ils reflètent bien certains de mes sentiments, surtout Bulles et blues. Dans mon collège, on a fait un prix de lecture, une sorte de concours entre clubs de lecture avec un autre collège, et à la fin, on a voté pour notre préféré. Pour moi, c’était celui-ci. J’avais longtemps hésité entre deux autres, mais finalement ce dernier choix m’est apparu comme une évidence. Ce livre a une beauté et une vérité très discrète, mais pourtant bien là, et profondes… J’aime cette façon de traiter des sujets qu’on pourrait qualifier de « choquants ». Ça aide les adultes à mieux comprendre les ados à l’esprit vagabond que nous sommes 🙂 merci !

    Astry

    P.S. : l’interview est très bien faite… J’ai moi aussi rencontré Charlotte Bousquet mais je n’ai malheureusement pas pu lui poser toutes les questions que j’avais en tête !

    1. glowmoonlight Auteur de l’article

      Bonjour Astry, merci pour ce beau commentaire, on sent que tu as aimé, et surtout c’est super d’avoir l’avis de ceux à qui sont destinés ces ouvrages ! J’avoue que personnellement, c’est Rouge Tagada qui m’a le plus plu, je ne saurais dire pourquoi, peut-être pour les nombreuses trahisons que vit l’héroïne.

      En tout cas merci, et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *