Chronique Jeunesse : Apolline et le renard mauve

Le grand retour de Chris Riddel, l’un de mes auteurs/illustrateurs préférés depuis plus d’une dizaine d’années !

Plus qu’un auteur ou un illustrateur, Chris Riddel est tout simplement pour moi mon héros. Pourquoi ? Parce qu’il est à l’origine (avec Paul Stewart) d’une des sagas de fantasy jeunesse les plus merveilleuses qui soit : Les Chroniques du bout du Monde. Cette saga m’a marqué durablement et fait partie des rares ouvrages que je relis régulièrement tant elle est excellente et unique à la fois.

Depuis, évidemment, de l’eau a coulé sous les ponts et Chris Riddell continue d’écrire et d’illustrer pour la jeunesse, notamment avec sa série Apolline, chez Milan. Il existait déjà trois tomes d’Apolline, mais la série n’avait pas eu de nouveau tome depuis plus de six ans ! Retrouver l’héroïne phare de Chris Riddel c’est aussi pour moi retrouve un peu des merveilles de mon adolescence… Pour ceux qui veulent débuter la série, il n’est pas nécessaire de respecter l’odre de parution, chaque tome étant indépendant.

Une nouvelle aventure s’annonce pour Apolline !

Toujours aussi dynamique et curieuse, Apolline est de retour… et cette fois-ci, il est surtout question de rangement, de ménage, de fête, et de safari en ville !

Énormément de bazar s’est accumulé dans l’appartement où vivent Apolline et Mr Munroe, il est donc grand temps de faire le tri. Et c’est en allant jeter les choses vraiment inutiles qui trainent qu’Apolline et Mr Munroe vont rencontrer le renard mauve… Qui leur propose un rendez-vous pour découvrir la faune cachée de leur ville en remerciement de ces objets (inutiles) offerts. C’est parti pour une petite aventure sauvage… en pleine ville !

Sous le charme, comme toujours…

Impossible de ne pas aimer une aventure d’Apolline pour moi. Je ne suis guère objective quand je parle de l’œuvre de Chris Riddell… Je les conseille depuis que je suis libraire (c’est-à-dire 9 ans) et jamais un enfant n’a été déçu. Alors, retrouver cette héroïne si pure, si douce, c’est un réel plaisir.

De plus, pour les plus avertis, vous pourrez découvrir de nombreux clins-d’œil de Chris Riddell à son propre travail. On découvre qu’Apolline va dans une librairie pour se procurer le premier tome de Lili Goth ! (une autre série jeunesse de Chris Riddell). Il y a même quelques petits pages de crossover où les deux héroïnes se croisent dans un songe d’Apolline ! Autre référence amusante, il y a même un immeuble Paul Stewart, le nom de l’auteur avec qui Chris Riddell collabore très régulièrement.

Outre ces références qui feront sourire les fans, les enfants aimerons certainement les aventures loufoques d’Apolline. Pas besoin d’ailleurs d’avoir lu les précédents tomes pour apprécier pleinement ce nouveau titre !

Comme toujours, les illustrations foisonnantes et ultra-détaillées ravirons les mirettes des jeunes lecteurs. C’est aussi pour cela que cette série plait : elle s’adresse à des lecteurs de 8 ans, mais propose un « vrai » livre avec presque 200 pages, très peu de texte et beaucoup de dessins. Tout est là pour rassurer le lecteur quant à ses capacités de lectures, les chapitres sont si courts que l’on ne voit d’ailleurs pas l’histoire défiler…

…..

Encore une fois, c’est donc une réussite ! Merci à Chris Riddell d’avoir fait un retour aux sources avec ce quatrième tome totalement inattendu. Qui sait, on aura peut-être un cinquième tome qui verra le jour maintenant ? On peut toujours y croire très fort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *