Chronique : Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket – Tome 1 – Mais qui cela peut-il être à cette heure ?

les-fausses-bonnes-questions-1Une nouvelle série jeunesse absolument géniale à découvrir… par l’auteur de la saga Les orphelins Baudelaire !

Le nom de Lemony Snicket ne vous est pas étranger ? C’est bien normal puisqu’il a écrit la série jeunesse à succès Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire ! Mais cette fois-ci, c’est d’une nouvelle série dont il s’agit : Les fausses bonnes questions. Le premier tome est paru en 2014, mais ce n’est que maintenant que je découvre cette saga aussi géniale qu’original et surannée…

« Mais qui cela peut-il être à cette heure ? »

Voici la toute première question inutile que se posera le héros de cette série, la première d’une longue série. Vous suivrez ici les pas du jeune Lemony Snicket, un garçon mystérieux faisant partie d’une organisation obscure qui lui octroie des missions étranges… Jeune recrue et apprenti d’une détective aux compétences discutables, le jeune Snicket est pris entre deux feux très dangereux.

Si vous êtes féru de mystères, d’enquêtes sur le fil et d’un style d’écriture unique et génial, vous êtes à la bonne porte !

les-fausses-bonnes-questions-1-interieur-2Un style inimitable et une intrigue captivante dès les premières pages

L’univers de Lemony Snicket a la particularité d’être immédiatement immersif et unique. En quelques lignes, il réussit à nous transporter ailleurs, dans une petite ville désuète, étrange et mystérieuse : Salencres-sur-mer.

Au programme, élucider le mystère de la disparition d’une statuette de la Bête bombinante, découvrir qui se cache derrière ce complot, mais aussi faire du forage dans les souterrains d’une autre ville… Des amitiés totalement inattendues vont également se former au gré de l’enquête parallèle du jeune Snicket. Vous avez du mal à suivre le fil ? C’est bien normal au début, mais je vous promets que ce premier tome est aussi captivant qu’efficace !

L’écriture de Lemony Snicket est également un atout de taille, elle est drôle et singulière, son ton est inimitable. On adorera les répliques vives et piquées que se lancent Lemony Snicket et sa maître de stage S. Theodora Markson (le S, on ne sait pas pour quoi c’est, mais tout le monde se pose la question !). Mais surtout, la façon dont est campée l’ambiance du récit est ce qui en fait la très grande qualité. On se croirait dans les années 20, entre espionnage et secrets, avec son lot de personnages aussi foncièrement mauvais que charismatiques. C’est une franche réussite.

Enfin, il ne faut pas oublier de mentionner les illustrations de Seth, qui participent énormément à cette ambiance vintage et sibylline. Elles sont toutes en bichromie. Dans ce premier tome, Seth joue sur le noir et le bleu, mais chaque tome a sa couleur dominante.

….

Que vous soyez un jeune lecteur de dix ans ou plus, ou même que vous soyez adulte, Les fausses bonnes questions peut être pour vous ! C’est une série maline, drôle, intelligente, originale… les superlatifs manquent. Ne passez pas à côté, d’autant que les ouvrages sont de toute beauté et sont magnifiques dans la bibliothèque… Pour information, la série est en quatre tomes, et ils sont tous parus !

les-fausses-bonnes-questions-1-interieur

EDITEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *