Chronique album jeunesse : Le jour où je suis devenu un oiseau

Un album touchant sur les premiers amours de l’enfance… le tout servi par un graphisme à la fois étrange et parfait pour cette belle histoire.

Quel drôle d’album que celui-ci ! Voici Le jour où je suis devenu un oiseau, le petit dernier d’Ingrid Chabbert (Miss Potimary, 5 mouches et une tapette, Les bagarreurs…) pour le texte. Les dessins sont quant à eux signés Guridi, illustrateur espagnol d’ouvrages jeunesse.

Coup de foudre en enfance…

« Le jour de la rentrée des classes, je suis tombé amoureux. C’était la première fois. ». Ainsi commence l’histoire… où notre héros décide de revêtir un déguisement d’oiseau. Car Candela – la jeune fille dont il est tombé amoureux – est folle d’oiseaux. Toutes sortes d’oiseaux : les petits, les grands, les colorés, les ordinaires… elle les aime tous.

Alors notre narrateur n’a pas trouvé mieux que de s’habille en oiseau pour se faire aimer d’elle…

Un album doux et triste d’une poésie absolue

Cet album est de ceux qu’on adore en tant qu’adulte mais qui est pour moi difficile à conseiller à des lecteurs enfants. Les couleurs de l’album sont tristes (uniquement dans des nuances de gris), les phrases sont courtes, presque incisives. Mais le tout est beau, avec un soupçon de mélancolie…

Les dessins de Guridi sont parfaits et collent littéralement au texte. L’oiseau que campe le petit garçon de l’histoire est beau. Il a beau ne pas être expressif, on ressent toute l’émotion de son hôte au dessous, en cela, bravo à l’illustrateur ! Mais je vous laisse admirer quelques photos de l’intérieur de l’album plutôt…

……

Alors, même si il n’est pas évident à offrir à des enfants, cet album vaut la peine d’être découvert. Il est d’une telle beauté, d’une telle folie douce, que ce serait dommage de passer à côté. Si vous voulez le lire à des enfants, ce sera parfait à découvrir dès 5 ans.

Pour les adultes, Le jour où je suis devenu un oiseau est également à propos. Vous pouvez pourquoi pas, faire passer un message ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *