Chronique : L’oiseau qui avait avalé une étoile

Un album pour enfants d’une poésie inouïe et merveilleuse…à découvrir à n’importe quel âge !

Paru en mai 2015 aux éditions La Palissade, voici L’oiseau qui avait avalé une étoile. Laurie Cohen – qui est à la narration – a déjà publié une vingtaine d’ouvrages pour la jeunesse. Toni Demuro – à l’illustration – a quant à lui réalisé plusieurs couvertures de romans et commence à se faire un nom dans le domaine de la jeunesse.

Une histoire sublime et touchante

C’est l’histoire d’un petit oiseau qui par mégarde… a avalé une étoile ! Ainsi, l’oiseau est devenu aussi « brillant qu’un diamant »… Mais même si ce nouveau plumage lui sied magnifiquement, le petit oiseau est très malheureux car sa lumière le rend indésirable aux yeux de tous les autres animaux.

Tous se plaignent qu’il attire les prédateurs avec sa lumière, le petit oiseau est ainsi totalement exclu… Jusqu’à ce que quelqu’un s’intéresse à lui.

Magnifique !

Cet album est à découvrir par tous, quelque soit l’âge tant il est sublime par son visuel, mais aussi par le message qu’il véhicule.

Au travers de ce court texte, c’est une ode à la différence, à l’acceptation et au partage qui nous est offerte. Les dessins sont d’une beauté saisissante, si réussis que parfois, il n’y a pas de texte, l’illustration se suffisant à elle-même. Je vous laisse en savourer la teneur…

…..

Que dire de plus sinon que cet album est de toute beauté et qu’il est à offrir aux petits comme aux grands pour tout ce qu’il symbolise ?

Pour l’âge du lectorat, L’oiseau qui a avalé une étoile est à découvrir dès l’âge de 4 ou 5 ans. C’est une merveille, et on ne peut espérer qu’une chose, que le duo d’auteurs réitère une aussi belle réussite !

EDITEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Une réflexion au sujet de « Chronique : L’oiseau qui avait avalé une étoile »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *