Chronique : La messagère de l’au-delà

messagere au-dela

Pour les friands de romans historiques biens ficelés, un nouveau roman de Mary Hooper vient de paraître aux éditions Les Grandes Personnes (anciennement les éditions de Panama), il nous raconte l’histoire vraie et atroce d’Anne Green, une jeune servante…

Tout commence dans un cercueil, celui d’Anne Green, qui vient d’être pendue haut et court devant des centaines de personnes, restée suspendue au gibet pendant plus de vingt minutes. Dans ce cercueil, son corps, mais aussi son esprit : Anne Green n’est pas morte, c’est une miraculée. Sauf que personne ne le sait et que son corps a été donné à la science : il va être bientôt disséqué à l’université d’Oxford…

Anne Green a été pendue pour fornication, car l’acte sexuel sans le mariage était puni de mort à l’époque, cela d’autant plus quand on est une petite servante sans aucun pouvoir… l’autre condamnation à l’encontre d’Anne est dévoilée plus tard dans le livre, je vous laisserais donc la découvrir par vous-même.

L’auteur, Mary Hooper a vraiment réussi à retranscrire cette époque et cette ambiance si particulière : le travail dur des servantes dans les manoirs des familles riches, le harcèlement de la gent masculine vis-à-vis d’elles, car considérée comme des « filles faciles ». Les injustices sociales  à cette époque sont plus que flagrantes, de plus, l’auteure a développé une  documentation pointue, en particulier sur le plan juridique.

C’est donc un livre qu’il faut absolument lire, et même dévorer. Pour l’âge de lecture, je le conseillerais à partir de 15 ans, à cause du cru de certaines scènes et langages, traduisant la réalité de cette période de l’histoire qui a marqué la médecine anglaise, mais aussi la société.

Si vous aimez, La messagère de l’au-delà, Mary Hooper a écrit d’autres romans historiques dont aux éditions Gallimard : Espionne de sa majesté et sa suite : La maison du magicien, dès 11 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 19 =