Chronique : The Generations – Tome 1 – Alive

Alive 1Un premier tome se jouant des codes du suspense… en mélangeant de nombreux genres !

Premier tome de la série young-adult The Generations, voici Alive de Scott Sigler, paru aux éditions Lumen en février 2016. Très mystérieux, empli d’indices et de fausse pistes… à vous de vous faire votre propre idée de ce qu’est l’univers d’Alive et ce qu’il vaut… Car vous ne saurez rien tant que vous ne l’aurez pas lu vous-même !

Un groupe d’adolescents sortis d’un long sommeil…

Ils ne savent pas où ils sont, ni quand ils sont, ni même qui ils sont. Tout ce qu’ils savant c’est qu’ils sont là, avec des symboles différents marqués sur le front, des couloirs partant dans tous les sens à perte de vue et… aucun objectif. Voici le début succin et mystérieux d’Alive, qui va vous entraîner sur plusieurs centaines de pages dans un huis-clos sous tension où la surprise peu se trouver à chaque angle mort…

« Une petite faveur »

Voici le nom de la toute dernière partie de l’ouvrage, là où Scott Sigler s’adresse directement à ses lecteurs, mais également à la presse et aux bloggeurs, booktubeurs etc. L’auteur tient tout particulièrement à ce que l’on évite les spoilers et autres révélations qui gâcheraient l’intrigue, et on le comprend.

En effet, Alive tire toutes les ficèles du roman à suspense et plus encore. Les chapitres sont en général assez courts et se concluent sur un rebondissement assez retentissant obligeant le lecteur à lire la suite, etc.

Sans révéler quoi que ce soit – pour préserver les vœux de l’auteur et la force principale de l’œuvre – je dois avouer avoir été assez déçue de la plupart des retournements de situations créés. Je m’attendais à beaucoup plus car le marketing (très malin) créé par l’auteur autour de son œuvre nous oblige à nous attendre à quelque chose de sinon phénoménal au moins original. Et pourtant, quand on a lu une certaine quantité de romans issus de l’imaginaire (science-fiction, fantastique, anticipation…), les rebondissements d’Alive ne sont pas suffisants pour vraiment surprendre.

Je ne dis pas que le contenu du roman est facile à deviner, car ça n’est pas le cas, je n’avais pas trouvé le secret qui concerne l’univers dans lequel évoluent les personnages. Mais je m’attendais à quelque chose de plus retentissant, d’incroyable et c’est au final assez commun. Impossible d’en dire plus, bien entendu, mais le débat peut très bien s’ouvrir ici (en bas d’article).

Ce que je pense, c’est que quand on joue à ce point sur le suspense et les cliffhangers, il faut vraiment assurer le spectacle derrière. Et ici, on découvre un bon roman ado, dont on veut découvrir la suite, mais pas récit à ce point haletant.

 …..

Le mieux est encore que vous vous fassiez votre propre avis sur la question ! Pour ne pas spoiler, disons qu’Alive plaira certainement aux lecteurs avides de fantastique, de suspense et de science-fiction…le tout dans une ambiance à huis-clos à couper au couteau.

Pour l’atmosphère, on pense assez vite à la saga de James Dashner, Le Labyrinthe, ce qui n’est déjà pas si mal non ? Et puis, on veut tout de même savoir où Scott Sigler veut nous emmener maintenant que le décor est posé…

4 réflexions au sujet de « Chronique : The Generations – Tome 1 – Alive »

  1. Le Savoir-lire

    C’est dingue mais j’ai pensé exactement la même chose que toi. Étant grande lectrice de romans sf ou fantasy, j’ai été un peu déçue des révélations faites… Mais c’est quand même un bon roman effectivement et j’attends de lire la suite 🙂

    Je te laisse lire la chronique sur mon site pour comparer 😉 : http://www.lesavoirlire.com

    Bonne soirée ! 🙂

    1. glowmoonlight Auteur de l’article

      Bonjour ! Merci ton commentaire, et je viens de lire ton article, effectivement, j’ai le même sentiment de lecture que toi, j’ai l’impression que tu as mieux réussit à nuancer que moi tout de même 🙂

      On en reparle pour la sortie/lecture du second tome !

  2. Kprecieuse

    Pour ma part j’avais vraiment adoré cette façon de nous emmener à des milliers de kilomètres de ce dont j’avais imaginé. ^^’
    Mais je suis ravie qu’il t’ai tout de même un peu plu :p

    1. glowmoonlight Auteur de l’article

      Oui, en fait, j’attends vraiment au tournant l’auteur concernant le second tome, car l’exercice va être difficile, il y a tellement de romans de sf qui traitent du sujet (celui que l’on découvre en fin de roman) que je me demande ce qu’il va en faire ! Mais je suis curieuse, on en reparlera donc !

      Pour tout t’avouer, je pensais qu’ils étaient enfermés dans une pyramide Maya (pourquoi je ne sais pas) et que les Mayas étaient des sortes d’extraterrestres ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *