Chronique : La Racine et la Sève

Une fantasy ancrée dans notre quotidien où le mal pourrait ressurgir au travers de très mystérieuses peintures…

Le rituel de Néhès est le premier roman de George Rouzaud, c’est le premier tome de sa saga La Racine et la Sève, éditée par l’auteur lui-même. Des corrections en passant par la mise en page et l’illustration, tout est fait maison, et avec professionnalisme.

Passionné par le fantastique sous toutes ses formes, La Racine est la Sève est pour son auteur l’accomplissement d’un rêve : voir ses livres devenir une réalité physique. En effet, les trois tomes de sa saga sont disponibles en numérique, mais également en papier !

Une lutte ancestrale entre la lumière et les ténèbres

Tout commence lorsque le mal ressurgit en la personne de Gerhard de Saint Elme, un puissant mage noir. Tout le monde pensait qu’il avait été détruit lors d’un combat ayant eu lieu il y a des centaines d’années de cela, mais voici qu’il est de retour en 1990, dans le Périgord Noir entre autres…

Son but : éveiller l’un des plus puissants démons ayant jamais existé, mais pour cela, Gerhard de Saint Elme se doit de réunir 5 tableaux cachant le secret de son invocation.

Alors, comment une adolescente à moitié fée et un vieillard tirant sur la fin de sa vie pourront-ils lutter contre des forces aussi maléfiques et puissantes ? Voici leur histoire, qui s’est passée il y a quelques années et qui est restée bien cachée aux yeux du monde. Si vous voulez voyager, découvrir une autre sorte de magie et aimer de nouveaux personnages, vous êtes au bon endroit !

Une saga ambitieuse avec un premier tome qui fonctionne

Pour un roman entièrement autoédité de son écriture à sa conception en passant par son impression, je trouve que ce titre est très professionnel. Ce que j’entends par là ? Il y a très peu de coquilles, pas d’erreurs de formulation, la mise en page est soignée… Bref, d’un point de vue tout professionnel il y a vraiment peur de choses à redire.

Et l’histoire, dans tout cela ? Et bien ça se tien fort bien ! Et plus on avance dans l’intrigue, plus c’est intéressant. J’avoue que le roman met un peu de temps à s’installer, le temps de comprendre le système magique, et les enjeux. Mais une fois que l’on est rentré dans l’histoire, ça se lit sans mal !

Certains personnages en particulier sont franchement charismatiques, je pense notamment au personnage russe de Vassili Anton Rospov, véritable figure de la pègre. Ou encore au époux Forbanks, dirigeants d’une secte aux États-Unis aux mœurs bien étranges…

J’ai également adoré l’histoire de l’un des serviteurs de Gerhard de Saint Elme, Arcania. Son passé et le parcours qui l’a amenée à servir cet homme monstrueux est beau et triste à la fois.

…..

En somme, grâce à une intrigue efficace et surtout des personnages fouillés, Georges Rouzaud nous entraine avec facilité dans son univers. L’histoire se tient très bien malgré les quelques lenteurs du début, et la quête de ces étranges peintures a quelque chose de fascinant. Mais je trouve surtout que La Racine et la Sève tire sa force de ses personnages secondaires, très crédibles, attachants, qu’ils soient issus des mages blancs, ou de la magie noire… ils apportent une belle densité à l’histoire. On pardonne même à l’auteur les quelques stéréotypes qui passent par là !

Ce premier tome est donc une petite réussite alors… à quand un éditeur pour se pencher ver cette saga qui mérite qu’on s’y intéresse ?

4 réflexions au sujet de « Chronique : La Racine et la Sève »

    1. Laura Auteur de l’article

      Bonjour, je vous remercie pour le lien, je vais voir ça ! Pour la suite, je préfère attendre car j’ai tellement de retard sur mes lectures (comme vous avez pu le constater 🙁 ) que je ne pourrais pas le chroniquer vite. Cela vous va si je vous contacte à l’occasion ? Bien à vous, et merci pour votre bienveillance !

      1. Rouzaud georges

        Bonjour ! Pas de problème j’attend votre signal par mail de préférence.
        J’attends avec impatience le retour d’éditeurs comme Memnos à qui j’ai adressé un dossier de presse et un manuscrit depuis le mois de février…Si vous avez une liste d’éditeurs dont la ligne éditoriale correspond à la trilogie je suis preneur ! merci d’avance.
        Prenez soin de vous et continuez comme cela votre beau travail!
        Bien à vous.

        Georges Rouzaud.

  1. JOCELYNE WEISS

    Je viens de terminer de lire LA RACINE ET LA SEVE. Je devrais dire de  » « dévorer » » cette trilogie que j’ai abordé pourtant au départ avec réticence car le fantastique n’est pas à priori mon genre de lecture favorite. Et….. le pouvoir fabuleux de la prose de Georges Rouzaud, son histoire tellement originale et passionnante , les évènements qui se succèdent très vite, en ménageant un suspens présent de bout en bout, les personnages profondément attachants….. bref on est tout de suite subjugué !!! Quelle émotion au fil des pages à vouloir vite connaitre la suite !!!
    C’est vraiment un livre que je recommande, un beau cadeau de Noël à offrir aux amateurs d’histoire passionnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *