Chronique manga : La tour fantôme – Tome 1

La tour fantôme 01Un nouveau seinen aux allures gothiques et mystérieuses…

Le premier tome de la Tour fantôme est paru en mars 2014 aux éditions Glénat. Depuis, ce sont déjà cinq tomes qui sont parus. Au Japon, huit tomes sont déjà parus et un neuvième arrivera bientôt…

L’illustrateur et scénariste se nomme Taro Nogizaka, il est connu pour avoir réalisé les dessins du manga Team Medical Dragon. Avec La Tour fantôme, c’est une ambiance morbide teintée d’étrange qui vous attend…

Le manga s’inspire d’un roman japonais intitulé Yūrei-tō (écrit par Edogawa Ranpo) lui-même inspiré d’un ouvrage de la britannique Alice Muriel Williamson : Une femme dans le gris (non paru en France, titre original : The lady in gray).

Un jeune homme sans perspectives d’avenir et une étrange malédiction

Quand débute cette nouvelle histoire, nous découvrons le jeune Taïchi Amano, un garçon feignant sans aucune volonté ni ambition. Cloîtré perpétuellement chez lui, ce dernier ne fait que lire et relire sans fin des magazines pornos gores. Autant dire que quand Taïchi est forcé de sortir pour payer son loyer, cela faisait très longtemps qu’il n’avait pas vu la lumière du jour…

Mais en ce jour de sortie exceptionnelle, des personnes inattendues vont croiser la route de Taïchi : une ancienne camarade d’école sur laquelle il flashait il y a longtemps, ainsi qu’un jeune homme mystérieux aux allures de majordome androgyne nommé Tetsuo qui l’aborde pour le lancer dans une mystérieuse chasse au trésor…

Cette proposition de chasse au trésor est fort alléchante pour Taïchi qui se lance facilement dans l’aventure malgré ses questionnements. Mais avant de parvenir à la fortune promise, il va falloir résoudre le mystère la tour fantôme où se ballade le fantôme d’une vieille femme assassinée par sa petite-fille qui ne semble pas vouloir quitter les lieux.

C’est pour cela que les gardiens de la tour se succèdent les uns après les autres, trop terrifiés pour rester longtemps. Et autre mystère : les aiguilles du cadran ne bougent plus depuis cet atroce meurtre où la vieille femme a été sauvagement attachée aux aiguilles de l’horloge il y a des années de cela… Le secret et le trésor ne seront pas percés à jour facilement, c’est une certitude.

La tour fantôme 01 insideSombre et sanglant à souhait

Ce tome d’introduction ne fait qu’effleurer l’intrigue complexe de ce nouveau seinen, mais il est assez prometteur. L’ambiance immédiatement très mystérieuse et sombre nous plonge parfaitement dans une atmosphère que l’on imagine à terme parfaitement glauque.

On sent que la psychologie des personnages nous promet de belles surprises, pour le moment, c’est évidemment très diffus car en plein développement. Mais, ces derniers promettent de belles surprises en termes d’horreur.

Si vous êtes friands de scènes quelque peu sanglantes, de suspense et d’ambiances gothiques, cette nouvelle série pourrait vous plaire. Mais aussi et surtout, les dessins de Taro Nogizaka sont d’une fine beauté qui offre un réel plaisir de lecture. Loin des dessins parfois plus grossiers de certains mangas, on découvre ici un coup de crayon fin et recherché.

 …..

A lire et à découvrir dès l’âge de 15 ans environ. Pour tous les fans de secrets, de fantômes et d’imaginaire urbain, ce tome introductif est une jolie promesse qui ne demande qu’à être confirmée par la suite.

AUTEUR :
EDITEUR :
TRANCHE d´ÂGE :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *