Chronique : Les fils de George

les-fils-de-georgeUn roman ado au thème peu répandu mais extrêmement intéressant : les sectes…

Paru en juin 2016, Les Fils de Georges est un roman pour ados paru aux éditions Talents Hauts, dans l’excellente collection Ego. Son auteur, Manu Causse est loin d’en être à son premier roman : Le pire concert de l’histoire du rock, Romeo @ Juliette (dans la collection bilingue Dual Books), ou encore La 2CV verte, c’est lui !

Dans ce roman sans concessions, nous découvrons les sectes du point de vue de Mardochée, un jeune homme qui n’a connu que cela. De l’autre côté, nous avons également la vision de Léo, un camarade de classe de Mardochée, il essaye de comprendre et d’intégrer ce jeune homme un peu spécial…

Deux jeunes que tout oppose…

Mardochée et Léo, deux garçons qui n’ont rien en commun. Leur culture, leurs goûts, leur mode de vie, leurs croyances sont diamétralement opposées. Mais Léo est curieux d’en savoir plus sur Mardochée, il se pose des questions sur sa religion, les raisons pour lesquelles il n’a pas le droit de manger de chocolat par exemple, ou encore pourquoi il refuse d’apprendre tous les cours de biologie qu’on leur inculque…

Un roman immersif, réaliste et percutant

Chapitres extrêmement courts, dialogues incisifs et efficaces, Les Fils de George nous plonge immédiatement dans le vif du sujet. Les chapitres sont alternativement narrés par Mardochée et Léo, que tout confronte. Mais peu à peu, Mardochée se pose des questions sur la religion que ses parents lui ont imposée et qu’il a toujours connue.

Pourquoi n’ont-ils pas le droit de manger ce qu’on leur donne à la cantine ? Ou encore pourquoi faut-il absolument éviter de parler avec ceux qui n’ont pas les mêmes croyances qu’eux ? Est-il vrai qu’ils ne seront pas sauvés s’ils se rapprochent trop des autres, ceux qui ne croient pas comme eux ?

Toutes ces interrogations, et bien plus encore, Mardochée se le pose de plus en plus, (et Léo également de son côté à son propos) et il commence à percevoir une réponse… Mais le véritable déclencheur sera beaucoup plus franc que de simples questionnements. Les réponses vont littéralement sauter à la figure de Mardochée et enfin lui permettre de réfléchir par lui-même…

 ……

Les Fils de George est ainsi un excellent court roman qui pousse à la réflexion. Très actuel, il traite de théologie, d’amitié, d’altruisme, bref, des sujets toujours actuels et intéressants à aborder pour des lecteurs adolescents.

A découvrir dès l’âge de 14 ans environ, le sujet est très original et mérite que l’on s’y intéresse car il pousse à réfléchir par soi-même. Si vous cherchez un roman inclassable et coup de poing, c’est donc ici que ça se passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + vingt =