Chronique Jeunesse : La fantastique aventure de Wouah-Wouah le chihuahua

La fantastique de Woua-Woua le chuihuahuaWouah-Wouah le chihuahua = terreur des montagnes

Rachel Corenblit est une auteur pour la jeunesse et les adultes très productive. Parmi ses dernières nouveautés, on peut citer : Quarante tentatives pour trouver l’homme de sa vie, 146 298, ou encore 2 min 35 de bonheur (à paraître en avril 2016).

La fantastique aventure de Wouah-Wouah le chihuahua est son premier roman dans la collection jeunesse dynamique et déjantée Pépix. Les illustrations sont quant à elles réalisée par Caroline Ayrault (Sacrée Souris, Billie Fossette)

Une vie bien pépère de chien-chien

Bon, il faut l’avouer, quand on est un chihuahua, la vie est bien plus tranquille que lorsque l’on est un berger allemand ou un boxer. Et bien oui, on est si petit que personne n’aurait l’idée de nous lancer dans une folle bataille contre un loup légendaire issu de la montagne juste pour frimer…

Enfin, ça c’est ce que pensait Wouah-Wouah, mais son maître, Yanis, a une toute autre idée des capacités de son chien… Pour lui, Wouah-Wouah est un féroce canidé, et il est prêt à la prouver à ses copains. Dommage pour le minuscule, riquiqui et choupi chihuahua…

Une aventure pas comme les autres… et pourtant

Écrit du point de vue du molosse qu’est Wouah-Wouah, le ton général du roman est résolument vif, positif et farfelu, à l’image de son « héros » à poils. Beaucoup d’humour et d’autodérision sont ainsi exploités pour ce roman haut en couleurs.

Et pourtant, j’avoue ne pas avoir été entièrement convaincue par l’histoire de Wouah-Wouah, de son intrépide maître et de ses copains. Le roman est pourtant rythmé, enjoué et bien ficelé et malgré tout, je n’ai pas eu d’élan de sympathie pour les personnages. Aucun n’a réussi à créer un attachement suffisant pour que je puisse vous conseiller avec conviction cette lecture. Cela arrive parfois, sans parvenir à le justifier véritablement…

 …..

Passe-t-on un bon moment de lecture ? Oui. L’histoire tient-t-elle la route ? Oui. Ce roman fait son office et distraira le jeune lecteur dès 9 ans, sans aucun problème !

Mais quitte à choisir une chouette histoire de chien qui m’a réellement convaincue, je vous proposerais plutôt Le journal du Gurty, le journal d’une petite chienne carrément folle et extrêmement drôle, dans la même collection (dès 8 ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *