Chronique Jeunesse : Harper et le parapluie rouge

harper-et-le-paraplui-rougeUn roman jeunesse aussi vite lu… qu’oublié.

Il est paru dans la collection jeunesse Mes Premiers Witty (d’Albin Michel) en août 2016 dernier. Il s’agit du tout premier tome d’une nouvelle série pour la jeunesse adaptée dès l’âge de 8 ans environ : Harper et le parapluie rouge.

Cerrie Burnell est une auteure d’origine anglaise, les illustrations issues de son roman sont quant à elles réalisées par Laura Ellen Anderson.

Une intrigue ayant pour départ… un parapluie magique !

Harper est une petite fille comme les autres ou presque. Très douée pour la musique sous toutes ses formes, et dotée une ouïe très sensible, ses capacités vont lui être très utiles dans les aventures à venir… Surtout quand son cher petit chat a disparu !

harper-et-le-paraplui-rouge-interieurTrop nébuleux et éparpillé pour être pris dans l’histoire

Difficile de résumer simplement ce roman qui au final n’est pourtant pas bien complexe. On se détache trop facilement de l’histoire, on ne se prend pas d’affect pour Harper ou l’un de ses (très nombreux) amis, que l’on confond au passage un peu trop facilement…

L’intrigue a beau être simple, impossible d’en garder un souvenir concret ou durable, ce qui est quand même très dommageable quand on a à faire à un roman jeunesse. On trouve pêle-mêle : un kidnapping, un orchestre de chats, un peu de magie musicale, un méchant… et c’est tout.

Les illustrations de Laura Ellen Anderson ont beau être toutes mignonnes et jolies, elles ne peuvent relever le niveau de la narration qui reste très quelconque. Au final, on ne retient que très peu de choses de ce court roman…

 ……

Moi qui pensait être séduite sans mal par cette nouvelle petite série jeunesse made by Witty, c’est la douche froide. La fabrication de l’ouvrage a beau être très belle et travaillée, (jaquette brillante toute drapée d’argent), cela ne suffira pas à attirer les petits lecteurs durablement…

En effet, Harper sera une série de minimum trois tomes, deux sont déjà parus en Angleterre, et le troisième est déjà annoncé ! Comme quoi, le succès est peut-être au rendez-vous, mais à humble avis, la qualité n’est point là… Pour les curieux, il s’agit d’un ouvrage à découvrir dès l’âge de 8 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *